Project Office Mac OS X version is featured in VVMac magazine

A new awesome review article on Project Office Mac version was published in Vous et Votre Mac 141 (February 2018) magazine.


by Nicolas Klingsor

Gérer des projets « lourds » avec cette application complète et peu chère


Dans un domaine où l’offre est très limitée, Project Office Pro se positionne d’emblée comme une solution attractive et très abordable, qui allie le suivi, largement visuel, de la réalisation de projets au suivi des ressources mobilisées et des coûts.


OfficeProject est une application de modélisation et de suivi de projets. Comme l’offre sur Mac est, dans le domaine, plutôt réduite, VVMac voulait saluer ce nouveau venu. D’autant que son éditeur le propose en français et que l’application existe sur Mac comme sur iOS. Pour m’aider à le découvrir, l’éditeur m’a fourni un projet en français, mais sinon l’application est livrée avec deux exemples de projets en anglais. L’aide n’est pas non plus localisée, mais ce n’est pas très compliqué et Google Translate donnera le coup de main décisif. Project Office est plutôt destinée aux professionnels, aux petites entreprises et aux groupes de travail. Mais son coût, inhabituel pour ce type de solution, fait que tout un chacun peut parfaitement l’utiliser pour quelque chose d’un peu «lourd», la création d’une nouvelle activité ou un projet personnel.

Project Office[1] offre des outils habituels de planification et de contrôle, pour mieux suivre des projets, de manière visuelle, centrée sur le diagramme de Gantt, avec dates de début et de fin de toutes les tâches et sous-tâches, regroupement de tâches, relations entre les tâches... Il est pos sible de mettre en évidence sur le graphique les tâches qui ontle plus d'impact sur le timing deréalisation.

L’application propose des inspecteurs [2] pour la définition et le suivi des ressources (personnels, lieux, matériels...) nécessaires à la réalisation, ainsi que l’estimation et le suivi des coûts humains et techniques. C’est donc un outil complet, mais qui reste facile à prendre en main. L’interface , très claire et souple, est divisée en deux grandes zones. Àgauche le plan qui liste toutes les tâches du projet. Àdroite, le diagramme correspondant. Le diagramme peut aussi afficher à la demande les besoins de ressources. On peut intervenir directement aussi bien sur le plan que sur le diagramme qui est parfaitement interactif. Il existe encore une vue dite Calendrier. Si l’on travaille à plusieurs, Project Office n’a pas actuellement de fonction de collaboration intégrée, mais on peut partager un fichier de projet entre collaborateurs, échanger un PDF du diagramme de Gantt du projet, ou générer des rapports HTML sur l’état du projet tant en termes de tâches que de ressources allouées.


On n’en est qu’à la version 1 pour Mac, il y a donc une bonne marge de progression. On retrouve les mêmes possibilités sur les versions iOS; l’ensemble évoluera donc de concert. L’éditeur prévoit déjà des fonctions d’impression plus sophistiquées, un nouvel éditeur de rapports qui offrira plus de possibilités de personnalisation, et la création d’un vrai guide d’utilisateur (en anglais) car l’aide actuelle est vraiment succincte.L’éditeur propose un autre produit, Task Office, une gestion de tâches séduisante,déjà proposée sur iOS et qui est en train d’être portée sur Mac; j’en reparlerai donc un peu plus tard.

Resource: Vous et Votre Mac 141 (February 2018)